LE NORD

Les amateurs de paysages verdoyants et de randonnées apprécieront cet environnement naturel exceptionnel, fait de cascades diverses, de montagnes, de jardins et de forêts tropicales ou encore de bananeraies.

On y découvre aussi des plages volcaniques bordées de sable noir (comme celle de la Plage du Carbet de la côte nord-ouest de l’ile), aux plages de la côte atlantique très appréciées par les surfeurs car balayées par la houle (par exemple la plage de Tartane proche de la côte nord-est).

Le carbet : 

  • Le zoo de l’Habitation Latouche

Au cœur d’une ancienne plantation, et donc d’un site historique (anciennement ravagé par l’éruption de la Montagne pelée en 1902), vous pourrez déambuler entre faune et flore dans un cadre enchanteur parfaitement entretenu.

La Trinité et Tartane :

À cet endroit se trouve la presqu’île de la Caravelle, depuis laquelle vous pouvez visiter :

  • Le château Dubuc et ses ruines qui font face à la baie du trésor.

Ancienne plantation de cannes à sucre, elle était également autrefois un repaire de contrebandiers et de « pirates ».

  • Le phare de la caravelle

Cette partie de l’île promet des paysages sauvages et multiples qui vous dépayseront à coup sûr.

Mais l’endroit étant relativement excentré et difficilement desservi, il vous sera nécessaire de louer un véhicule pour une visite optimale.

MILYCAR, et son agence située au Robert (ville voisine) vous proposera ce qu’il vous faut.

Sainte-Marie : 

  • Le tombolo

Le Morne Rouge :

Ce site accueillant fait la fierté de la Martinique car il est aujourd’hui candidat pour un classement à l’UNESCO.

Bien que la dernière éruption remonte à 1929, elle reste surveillée par un observatoire, et ses sources chaudes rappellent qu’elle n’en reste pas moins un volcan.

La mémoire collective se souvient du 8 mai 1902, jour où plus de 30.000 habitants de la ville de Saint-Pierre ont été tués par une éruption aussi dévastatrice que soudaine.

  • Il est possible d’en connaître l’histoire au musée de Saint-Pierre : Le Centre de découverte des sciences de la terre.
  • Le domaine de l’émeraude

Le Prêcheur :

L’Habitation Céron

Saint-Joseph :

  • Le domaine boisé de rivière l’or
  • Cœur Bouliki se situe au cœur de la commune, et est l’un des endroits les plus boisé et humide de l’île.

Il est coutumier d’y voir des familles se baigner dans ses bassins, lors de fêtes, telles que celles de Pâques, pour y manger du crabe.

LE CENTRE

Fort-de-France : 

En son cœur, vous aurez l’occasion de découvrir sa baie, aussi appelée « la baie des flamands » ; elle fait partie du cercle très fermé des plus belles baies du monde.

En immersion dans le marché de Fort-de-France, qui se situe près de la rue piétonne, vous serez au plus près des senteurs et saveurs locales, et en contact avec des marchandes et restaurateurs qui éveilleront vos sens, vous proposant de gouter à des épices, légumes, fruits, spiritueux, jus frais et autres recettes typiques. 

Le Fort-Saint-Louis, auparavant appelé Fort Royal, est un édifice historique datant de 1638. Il connut notamment la bataille de 1674 opposant la France à la Hollande.

Autre monument : La bibliothèque Schœlcher, construite en 1884, à Paris, elle sera classée monument historique en 1973, du fait de l’implication de Victor Schœlcher dans la lutte contre l’esclavage.

Citons également la Cathédrale Saint-Louis, et son clocher si particulier.

« La Savane » est, quant à elle, un vaste parc situé au cœur de la ville, avec ses petits snacks aux allures de charmantes maisonnettes en bois, et à côté desquelles vous pourrez déjeuner sur le pouce, faisant face à de hauts palmiers.

Vous pourrez aussi y voir, la statue de l’impératrice Joséphine (décapitée, conséquence de sa contribution au rétablissement de l’esclavage).

Non-loin de la savane, le “Malecon“, est une promenade de front de mer, avec sa plage (appelée “la française”), des jeux pour enfants, et sa vue imprenable sur la baie.

Dans le centre-ville, vous aurez aussi la possibilité de visiter :

  • l’espace muséal Aimé Césaire
  • Le musée d’histoire et d’ethnographie
  • le musée d’archéologie précolombienne et de la préhistoire
  • le muséum d’histoire naturelle (au quartier terre-Saintville)

Et hors du centre :

  • la paroisse du sacré cœur de balata

Le Lamentin : 

  • Le jardin de bel air
  • le jardin de Belfort

Il s’agit d’un site très apprécié des mariés en devenir, avec son restaurant, et surtout sa balade en petit train au cours de laquelle on vous contera l’histoire de la banane. En fin de visite vous pourrez déguster toute sorte de mets dérivés de la banane, ou autres cocktails. La réservation est indispensable.

Le Robert :

Le Robert, est une commune qui se situe sur la côte Sud-Est de l’île, et jouit d’une notoriété particulière, grâce aux nombreux îlets paradisiaques que l’on retrouve dans sa Baie. 

L’agencement desdits îlets met en avant diverses activités et excursions nautiques.

On compte notamment parmi les plus fréquentés : l’îlet Madame et l’îlet Chancel, qui sont entourés de lagons et plages de sable fin.

Il existe par ailleurs l’îlet du Loup-Garou, plus éloigné, d’environ deux hectares, et occupé par quelques cocotiers.

LE SUD

De ce côté de l’île, un ciel bleu azur, une mer bleu turquoise, et le sable fin vous attendent.

Si vous voulez profitez du paysage, qu’offre ces littoraux, n’oubliez pas de faire appel à votre loueur de voiture MILYCAR, et vous aurez ainsi plaisir à choisir vos plages préférées, et vous baigner dans leurs eaux claires et chaudes, suivre des chemins de randonnées qui sauront assurément vous dépayser, ou encore  vous laissez tenter par des activités aquatiques et terrestres variées (accessibles à tous types de budgets), et notamment :

  • Faire du jet ski, ou scooter des mers
  • Du kitesurf, parachute ascensionnel, wakeboard, wakefoil, ou encore du ski nautique
  • Du surf, du bodyboard
  • Du beach volley
  • Du stand up paddle, du pédalo
  • De la planche à voile, du windsurf, ou hobie cat
  • Louer un bateau standard, ou faire une excursion en catamarans… (ainsi aurez-vous peut-être la chance d’apercevoir quelques baleines et cachalots au large de la ville de Saint-Pierre)
  • Pratiquer la pêche sportive.
  • Faire de la plongée sous-marine (avec bouteilles), ou du snorkeling (apnée) en visitant des sites protégés vous permettent d’admirer des fonds sous-marins (poissons tropicaux, coraux, tortues…), ou pourquoi quoi innover avec l’Undersea walking (marche sous l’eau avec un casque), ou le bateau à fond de verre.
  • Pratiquer l’accrobranche, le kayak, ou le VTT
  • Tester le canyoning

Les 3 îlets :

  • la savane des Esclaves

C’est un site visible dans la campagne de la commune des Trois-Ilets.
Un parc de 3 hectares, qui retrace 400 ans d’histoire, et la vie à l’époque de l’esclavage.

Vous êtes en immersion dans un village Amérindien, dans la Rue Case-Nègres avec ses cases traditionnelles, puis vous vous baladez ensuite dans un jardin typique.

La visite est interactive avec des vidéos retraçant des faits historiques.

  • la forêt Vatable
  • le jardin du domaine de la Pagerie et sa sucrerie
  • la maison (ou musée) de la canne
  • l’église des trois-ilets Notre-Dame de la bonne délivrance
  • l’îlet à ramiers
  • le fort d’Alet
  • le musée de la mer
  • la mairie des trois-ilets
  • le parc Mangofil (accrobranche)
  • le musée de la canne

Les Anses d’Arlets :

  • La grotte aux chauves-souris (point de vue)

Sainte-Luce :

Au sein de la ville de Sainte-Luce, vous aurez la possibilité de visiter :

  • la plantation Trois-Rivières l’écomusée de Martinique, grâce auquel vous serez au plus près du patrimoine de l’île, en visitant la maison du coco, ou découvrirez avec ravissement l’intérieur des terres en quads.

Sainte-Anne : 

  • Le moulin de val d’or

Marin :

  • L’église Saint-Etienne
  • Trois-mâts goélette “le Toumelin”
  • Le point de vue du morne Gommier et sa vue incroyable.

Deux possibilités, un point de vue gratuit, ou la possibilité de payer 3 € par enfant et 5 € par adultes afin de profiter d’un panorama à 360 degrés ; vous apercevrez notamment la fameuse « dame couchée », le diamant, le Marin et un magnifique coucher de soleil si vous vous y rendez en fin de journée.

Le Diamant :

  • Espace muséographique Bernard-David

Rivière-Pilote : 

Peu visible, cette commune est située entre la commune de Sainte-Luce et celle du Marin. 

  • En famille ou entre amis vous pourrez observer la mangrove de Rivière-Pilote et son écosystème 
  • Visiter les ruines et les rails de l’ancien chemin de fer.
  • L’écomusée de la Martinique